fr en
Epernay

En bref
Votre avis nous intéresse

Consultez notre nouveau site web.

L’équipe web accepte volontiers vos remarques et suggestions.

Accueil fr > fr > Actualités > Augmentation du prix du timbre

Augmentation du prix du timbre

publié le 25 juillet 2019

Le prix du timbre va s’envoler d’ici 2020
La Poste a annoncé une augmentation de 10% des tarifs du courrier à partir de janvier 2020.
Une nouvelle hausse du prix des courriers et de ceux des timbres a été annoncée.
Les prix des courriers et des timbres vont augmenter
Les prix des timbres rouges (prioritaire) et vert augmenteront de nouveau de 10 % en 2020, a indiqué jeudi la Poste, qui annonce chaque année des hausses de tarifs pour tenir compte de la baisse structurelle des volumes de courrier.
D’une manière générale, « les tarifs courriers augmenteront de 4,7 % en moyenne », tandis que « les tarifs des Colissimo pour les affranchissements domestiques des particuliers augmenteront de 2 % », a précisé l’opérateur dans un communiqué.
La Poste utilise ainsi à plein les possibilités tarifaires fixées en 2017 par l’Arcep, son autorité de régulation, pour la période 2019-2022.
Cette décision plafonne à 5 % la hausse moyenne des tarifs sur le périmètre du service universel postal.

Le prix des timbres augmente de 10 %
Le 1er janvier 2020, le timbre rouge augmentera de 11 centimes à 1,16 euro, soit une hausse de 10,5 % exactement.
Le timbre vert, le plus utilisé par les Français (65 % des envois), augmentera 9 centimes à 97 centimes, soit une hausse de 10,2 %.
Le prix de la lettre internationale, désormais identique pour l’UE et le reste du monde, passera de 1,30 à 1,40 euro.
Le tarif grand public du Colissimo France de moins de 250 grammes restera en revanche stable à 4,95 euros pour la troisième année consécutive.
« La baisse la plus importante jamais constatée »
Côté entreprises, les tarifs du courrier industriel de gestion augmenteront de 3,4 %, et ceux du marketing direct de 0,3 % « afin d’encourager l’utilisation du média courrier ».
En 2018, la Poste a connu « la baisse la plus importante jamais constatée » du courrier, avec un recul de 7,3 % des volumes distribués.
Cette baisse des volumes de courrier dégrade les comptes de la Poste, qui a vu son bénéfice d’exploitation baisser de 11,8 % l’an dernier.
Conséquence de "l’accélération de la baisse des volumes du courrier", cette augmentation tarifaire doit assurer la "pérennité du service universel avec une qualité élevée" et permettre de "continuer à moderniser les offres pour répondre aux usages et aux besoins de ses clients", justifie La Poste.




Nos réunions
Pas de réunion programmée pour le moment
Manifestations
Pas de manifestation programmée pour le moment.
Epernay Marne CA FFAP ADP GPCA Académie Timbre gravé La Poste L'Union RCF